Site des AOP Huile et Olive de Nice
Signe officiel des AOP

Le signe officiel des AOP doit apparaître sur l'étiquetage des produits en appellation.

Vign_aop_nouveau
Qualité et garanties
Vign_dscn5808b

Des garanties pour le consommateur

Une Appellation d’Origine garantit au consommateur l’origine, la typicité et la qualité car c’est la reconnaissance de l’unicité d’un produit : unicité liée à un terroir, à une variété, ici, le Cailletier et à un savoir-faire.
C’est le seul moyen pour un consommateur d’être sûr de l’origine du produit, car des contrôles ont lieu tout au long de la fabrication, depuis le verger jusqu’à la sortie du moulin.

Produits / Producteurs
Vign_les_oliviers_6dec_2008034
Où touver les produits AOP ?
Les concours
Vign_176b

Les concours
Chaque année, oléiculteurs et mouliniers présentent leurs produits aux concours suivants :
-Concours Régional PACA des Huiles d’olive
-Concours Général Agricole à Paris
-Concours Départemental des produits oléicoles en appellation d’origine organisé en partenariat avec la Chambre d’Agriculture et le Crédit Agricole.

Concours Général Paris
 
Vign_ramequinsb
Deux appellations pour trois produits

L’Appellation d’Origine « Huile d’olive de Nice » concerne un seul produit l’Huile d’olive de Nice, tandis que l’Appellation d’Origine « Olive de Nice » fait référence à deux produits : l’Olive de Nice et la Pâte d’olive de Nice.
L'Huile d'olive de Nice : une huile d'olive au fruité mûr
Vign_coulee_d_huileb

Les caractéristiques de l’huile d’olive sont définies d’un point de vue organoleptique et chimique dans le cahier des charges.

L’« Huile d'olive de Nice », pur jus de fruit, est obtenu uniquement à partir d'olives de la variété Cailletier. La récolte qui peut s'étaler sur le terroir de l'AOP de la mi-novembre, selon les années, à la fin avril influe sur les arômes de l'huile étant donné les différences de maturité des olives.

L’« Huile d'Olive de Nice » est une huile d’olive vierge, de type « fruité mûr ». Elle peut présenter des arômes d’amande (verte, fraîche, ou sèche) en arômes principaux et en arômes secondaires, des arômes d’artichaut cru, de fleurs de genêts, des notes citronnées, de foin ou de pâtisserie. Avec le temps, ces caractéristiques évoluent vers des arômes de pomme mûre et de fruits secs (noisette, amande).
Les huiles insipides, plates, ou caractérisées par des arômes exclusifs d’herbe fraîchement coupée, de feuilles, ou des arômes liées à des processus de fermentation, ainsi que les huiles ayant la moindre trace d’un défaut en bouche ou au nez ne peuvent bénéficier de l’appellation.
L’huile obtenue doit être une huile d’olive vierge dont la teneur en acidité libre, exprimée en acide oléique, est au maximum de 1 gramme pour 100 grammes d’huile d’olive de Nice. L’indice de peroxyde est limité à 16 milliéquivalents d’oxygène peroxydique pour 1kg d’« Huile d’Olive de Nice » avant la première commercialisation.

L'Olive de Nice
Vign_olives_de_nice_2001b

L’ «Olive de Nice » est une olive de petit calibre (entre 50 fruits à l’hectogramme minimum et 70 fruits à l’hectogramme au maximum), de couleur nuancée allant du vert-jaunâtre au brun ou de couleur lie de vin à noir violacé ; elle doit avoir la peau lisse, la chair ferme, la pulpe se détachant bien du noyau et présenter une amertume légère, une absence d’acidité. L’« Olive de Nice » a des arômes de fruits confits (pruneau, cerise), de clafoutis, des odeurs de vieux vins, de cuir.
Les olives de table de Nice proviennent exclusivement d’olives de la variété Cailletier.

A la récolte, les olives sont calibrées et les plus belles à la peau lisse et intacte sont plongées dans une saumure pour diffuser leur amertume et les conserver. Il s’agit d’une préparation au naturel (eau et sel marin) qui respecte les qualités organoleptiques et physiques des olives. Elles ne subissent aucun traitement chimique de désamérisation. Au bout de trois mois, les olives offrent aux consommateurs une chair fine, craquante, une saveur délicate et un fruité incomparable.

La Pâte d'olive de Nice
Vign_dscn5804b

La « Pâte d’Olive de Nice » est obtenue uniquement à partir de la pulpe d’«Olives de Nice», après six mois de salaison. Les olives sont d’abord légèrement dessalées puis dénoyautées et broyées pour en extraire une pâte onctueuse qui est ensuite additionnée d’«Huile d’Olive de Nice».

La « Pâte d’Olive de Nice » présente des arômes de fruits confits (pruneau, cerise), de clafoutis, de pâtisserie, de pain grillé, de fruits secs et des odeurs de vieux vins, de kirsch, de cuir. Sa coloration peut varier du brun, lie de vin à noire. Sa texture est onctueuse sans excès.

C’est la seule pâte d’olive de France à avoir une Appellation d’Origine.

Les produits de l'AOP dans la gastronomie locale
Vign_DSCN1590

L’« Huile d’olive de Nice » est un produit naturel, pur jus de fruit d’olive qui peut être utilisé à chaud comme à froid, en cuisine.
A froid, son utilisation est sans limite et sera fonction des arômes qu’elle exalte. Elle peut être utilisée dans toutes les salades, sur des plats chauds avant d’être servis, sur des poissons ou des volailles, sur des fromages de chèvre ou de brebis… et même sur des desserts.
L’« Huile d’Olive de Nice » entre dans la composition de nombreux mets locaux : le « Pan Bagnat », la socca, la pissaladière, la ratatouille, la bagna cauda… et il n’y a rien de meilleur qu’un filet d’« Huile d’olive de Nice » sur des courgettes de Nice chaudes.

L’« Olive de Nice » est l’olive idéale pour les apéritifs méditerranéens et elle entre dans la composition de nombreuses spécialités niçoises. De la salade niçoise au stockfisch en passant par la pissaladière, l’« Olive de Nice » égaye d’une touche d’authenticité les plats du Sud.

La « Pâte d’Olive de Nice » se déguste simplement sur un morceau de pain à l’apéritif ou avec des crudités. Elle se marie avec du poisson, du gibier ou bien des pâtes. Cette spécialité niçoise a les arômes de ses olives et le velouté de son huile d’olive.

Informer le consommateur

Les étiquettes permettent de promouvoir le produit et d'informer le consommateur sur la nature exacte de ce qu'il achète.
Le cahier des charges précise les mentions présentes pour l’étiquetage d’un produit en Appellation d’Origine. En ce qui concerne la législation sur l'étiquetage des produits en AOP « Huile d’Olive de Nice » ou « Olive de Nice », (cf. Chapitre VIII) qui s'applique :

Outre les mentions obligatoires prévues par la réglementation relative à l’étiquetage et à la présentation des denrées alimentaires, l’étiquetage des huiles bénéficiant de l’appellation d’origine «Huile d’olive de Nice» comporte les indications suivantes :
-le nom de l’appellation d’origine « Huile d’olive de Nice », la mention « appellation d’origine protégée » ou « A.O.P ».
Ces indications sont regroupées dans le même champ visuel.
Elles sont présentées dans des caractères apparents, lisibles, indélébiles et suffisamment grands et qui ressortent bien du cadre sur lequel ils sont imprimés pour que ces indications se distinguent nettement de l’ensemble des autres indications écrites et dessins ;
-le symbole AOP de l’Union européenne..

De plus l'étiquetage des produits en AOP doit également prendre en compte les règlementations relatives aux différents types de produits (huile d'olive, olives et pâte d'olive).

Sur l'étiquetage de l'huile d'olive
Vign_11_et_12_sept_017b

Depuis le 1er juillet 2009, l'indication de l'origine de l'huile d'olive est obligatoire sur les étiquettes pour les huiles vierges et vierges extra. Le règlement CE n° 182/2009 du 6 mars 2009 relatif aux normes de commercialisation de l'huile d'olive prévoit que l'origine de l'huile d'olive correspond à la zone géographique dans laquelle les olives ont été récoltées et où se situe le moulin où les olives ont été triturées.

Lorsque les olives sont récoltées et triturées dans le même pays, l'origine peut consister en une référence à :
- l'État membre (ex : " Huile d'olive de France " ou " Origine Espagne")
- ou la Communauté (ex : " Origine Union Européenne ")
- ou un pays tiers (ex : " Origine Tunisie ")
- ou enfin une Appellation d'Origine Protégée ou Indication Géographique Protégée (ex : " AOP Huile d'olive de Nice "). Le sigle officiel de l'AOP doit alors figurer sur l'étiquette. Petit à petit, la mention AOC " Appellation d'Origine Contrôlée " est remplacée par la mention AOP " Appellation d'Origine Protégée ".

Lorsque les olives sont récoltées dans un pays ou plusieurs pays et sont triturées dans un moulin de l'Union Européenne, l'origine est indiquée par " huile d'olive vierge- ou vierge extra- obtenue en … (désignation du pays de l'UE ou de la Communauté) à partir d'olives récoltées en … (désignation du pays membre de l'UE, de la Communauté ou du pays tiers concerné).
L'étiquette fait donc apparaître le texte suivant, par exemple " huile d'olive vierge extra obtenue en Italie à partir d'olives récoltées en France".


 
<iframe src="https://www.google.com/maps/d/u/0/embed?mid=13pjPk2j5R_beYPCWXFM4Xnn6gQc" width="640" height="480"></iframe>
© 2010
Créer un site avec WebSelf